Carole Escaliere | Introduction à la Blockchain
21598
post-template-default,single,single-post,postid-21598,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.5,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,side_area_uncovered,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Introduction à la Blockchain

Introduction à la Blockchain

Bonjour à tous! dans cet article je vais vous aider à comprendre ce qu’est ce nom barbare que l’on voit partout : « la Blockchain » et vous faire une introduction à ce concept. Cet article est le début d’une série  sur la Blockchain alors abonnez-vous et je vous tiendrais au courant lorsque les prochains articles sortiront !

La Blockchain, vous en avez peut être déjà entendu parler. En Français cela se traduit par chaîne de bloc. Dans l’actualité on ne parle que d’elle, cette chaîne de petits cubes qui contient des informations. Pour le moment et pour que dans 3 minutes vous puissiez enfin ne plus penser « de toute façon je n’y comprends rien » lorsqu’un commercial ou un collègue vous sortira sa science au sujet de la Blockchain, voyons simplement et vulgairement ce que c’est.

I. Blockchain = chaîne de bloc. Ou l’histoire du libraire qui ne voulait pas qu’on lui vole ses livres

On dit que la blockchain est une chaîne de blocs et que dans chaque bloc sont enregistrées des informations. Bon jusqu’ici cela ressemble plutôt à un fonctionnement classique des sites internet. Un site internet fonctionne de la même manière : on archive des informations dans une bibliothèque (appellée base de donnée en informatique) et on utilise du code pour récupérer les informations de cette bibliothèque lorsqu’on en a besoin.

Mais la particularité de la blockchain c’est qu’elle n’utilise pas qu’une bibliothèque mais plusieurs et qu’en plus ces bibliothèques sont connectées entre elles !

Imaginez, vous allez à la librairie de votre ville et vous demandez au libraire le livre ‘Harry Potter’ pour votre enfant (ou pour vous) par exemple. Et là il vous répond : « oui patientez quelques instant je dois visiter mes 50 bibliothèques pour vous trouver votre livre ». C’est un peu grossier mais ce n’est pas trop sorcier pour que vous compreniez ! Il est donc logique d’imaginer que votre libraire, en possédant ses 50 bibliothèques dans son arrière-boutique, protège ses livres du vol. Les individus malveillants qui pourraient vouloir voler ses livres vont très vite se décourager lorsqu’ils vont s’apercevoir qu’ils doivent visiter 50 bibliothèques pour trouver le livre de leur rêve. Il y’a de forte chance pour que les voleurs décident finalement de regarder ‘Harry Potter’ en streaming par exemple … Bref:

La blockchain c’est comme un libraire qui archive ses livres dans plusieurs bibliothèques. 

 

II. Cryptographie = traduction des informations. Ou l’histoire du libraire qui voulait être le seul à lire ses livres.

Mais ce n’est pas finit ! Avant d’archiver ses livres dans plusieurs bibliothèques, votre libraire a prit le soin de traduire ses livres dans une langue que personne ne connaît mis à part lui et sa femme. Il a quand même autorisé sa femme à connaître cette langue car par amour des livres si le libraire venait à disparaître, personne d’autre ne pourrait plus jamais lire les livres et c’est donc pour cette raison qu’il a autorisé sa femme à apprendre la langue qu’il a créé pour traduire ses livres.  Donc vous l’avez compris normalement, le libraire a traduit les informations dans une langue que seul lui et sa femme connaissent. Ainsi, personne d’autre ne peut ouvrir le livre et y modifier, ajouter ou supprimer des lignes de l’histoire. Le livre garde son état d’origine au cours des années et les livres transmis de génération en génération conservent la même information à l’intérieur.

C’est pareil pour la chaîne de bloc. Grâce à la traduction dans un nouveau langage, par Cryptographie, les informations archivées dans la bibliothèque ne sont compréhensibles pour personne d’autre que les propriétaires de cette chaîne de bloc. Ainsi seul les propriétaires peuvent comprendre ce qu’il y’a écrit dans leur bibliothèque et eux seuls peuvent ajouter ou modifier des informations.

La machine de Lorenz au cours de la Seconde Guerre mondiale
Petite histoire : au cours de la seconde guerre mondiale, les nazis traduisaient les messages qu’ils s’envoyaient entre eux grâce à la machine de Lorenz. Ainsi leurs messages n’étaient pas compréhensibles pour les anglais qui écoutaient les conversations des nazis pour tenter de comprendre ce qu’ils manigançaient. Les nazis pensaient pouvoir manier leur plan mais finalement en 1942 les Anglais ont réussi à casser la machine de Lorenz et ont pu écouter tranquillement ce que les nazis se disaient. Source

Conclusion

Normalement lorsque l’on vous parlera de la blockchain vous aurez en tête l’image de ce libraire qui stocke ses livres dans 50 bibliothèques et qui traduit ce qu’il y’a écrit dans ses livres pour que lui seul et sa femme puissent les lire.

Pour ma part il me fut très difficile de comprendre concrètement comment cela fonctionnait alors j’ai lu des articles, des livres blancs et regardé des vidéos. Le sujet restait très abstrait et je ne voyais mal comment techniquement cette chaîne s’intégrait dans l’informatique. Alors je suis allée à la rencontre des acteurs qui créent aujourd’hui cette chaîne de bloc et l’intègrent dans les services et les entreprises. J’ai constaté lors de ma visite sur le plus grand salon de l’innovation de France « Viva technology » qui a lieu en Juin chaque année, que certaines startups ne portaient que le nom à forte valeur ajouté et que d’autres savaient réellement de quoi elles parlaient. Comment faire la différence entre une startup qui s’y connait réellement et une autre qui ne serait là que pour faire de la communication et une levée des fonds ? Comment fonctionne concrètement cette fameuse bibliothèque, pourquoi le libraire agit-il ainsi? Pourquoi les médias en parlent autant ? Nous verrons cela dans un prochain article : abonnez vous pour être tenu informé de sa sortie.

Pour en savoir plus :

Vidéo pour comprendre la blockchain en 1 minute

Wikipédia page sur la blockchain

Wikipéda page sur la cryptographie

Wikipédia sur la machine de Lorenz

2 Comments

Post a Comment